Nicolas Belloir : Assistance à la mise œuvre opérationnelle de systèmes de systèmes sociotechniques : des outils pour les experts du domaine issus de l’ingénierie dirigée par les modèles


mercredi 16 octobre 2019 - Séminaires

Bonjour à tous,
Nous avons le plaisir de vous inviter au quatrième séminaire du LATECE de la session d’automne 2019.

Qui? Nicolas Belloir, maître de conférences aux Ecoles de St-Cyr Coëtquidan, Ingénierie logicielle, Ingénierie système, SysML, UML, DSML

Où? PK-5115

Quand? mercredi 16 octobre 2019 à 12h30

Titre : Assistance à la mise œuvre opérationnelle de systèmes de systèmes sociotechniques : des outils pour les experts du domaine issus de l’ingénierie dirigée par les modèles.

Résumé :
Une La mise en collaboration d’éléments de diverses natures, qu’ils soient numériques, complexes ou humains permet de créer des systèmes aux capacités étendues. Chaque élément constituant peut y être vu comme un système autonome. On forme ainsi des systèmes de systèmes sociotechniques (SdSST). En plus des propriétés de chaque sous-système, ils permettent d’obtenir des comportements émergeants désirés que seuls, les systèmes constituants ne pourraient fournir.

Nous nous intéressons à des SdSST pouvant être déployés à la demande dans l’objectif de remplir une mission opérationnelle : opération militaire, mise en place d’une surveillance médicale particulière, grand évènement public etc. Le déploiement opérationnel est généralement le fait d’un expert du domaine, agissant pour cela en utilisant la connaissance de son domaine mais ne disposant pas toujours d’outils d’ingénierie pour l’aider.

Dans ce contexte, nous développerons dans cette présentation deux axes de recherche entrant dans cette problématique. Le premier vise à fournir une assistance à la cybersécurité à partir d’un modèle d’architecture sur lequel l’expert du domaine définit ses besoins de sécurité sous la forme « d’assets » métiers. Le second vise à définir un langage d’ordre interprétable à la fois par des humains et par des systèmes. Ces deux axes de recherche utilisent l’ingénierie dirigée par les modèles comme support aux solutions proposées.