Julie Thériault, Sciences de la Terre, UQAM : Tempêtes et précipitations à des températures proches de 0oC


Wednesday 29 January 2020 - Seminars

Qui ? Julie Thériault, professeure au département des sciences de la Terre et de l’atmosphère de l’uqam


Quand ? mercredi 29 janvier 2020, 12h30


Où ? PK 5115

Titre : Tempêtes et précipitations à des températures proches de 0oC

Résumé :

Les tempêtes hivernales lorsque les températures sont proches de 0oC sont souvent accompagnées de plusieurs types de précipitation tels que le grésil, la neige mouillée et le verglas. La prévision du type de précipitation est complexe car celle-ci implique plusieurs changements de phase autour du point de congélation. Cette présentation discutera 1) des mécanismes de formation des différents types de précipitations et les différentes conditions atmosphériques ; 2) de l’amélioration de schéma microphysique afin de mieux représenter la formation du grésil ; 3) de la mesure et la détection des différents types de précipitation. En résumé, l’amélioration des observations et de notre compréhension des processus de formation mènera à une meilleure représentation des précipitations dans les modèles atmosphériques utilisés pour mener des projections climatiques.

Bio :

J’ai reçu un Baccalauréat en physique de l’université de Moncton, une maîtrise et un doctorat en sciences de l’atmosphère à McGill. J’ai ensuite obtenu un stage postdoctoral très compétitif dans le prestigieux centre de recherche à Boulder, Colorado – le National Center for Atmospheric Research (NCAR). Je suis arrivée à l’UQAM en 2011 comme professeure au centre ESCER et au département des sciences de la Terre et de l’atmosphère.

Titulaire d’une Chaire de recherche du Canada en Évènements météorologiques hivernaux extrêmes. Mon programme de recherche vise à mieux comprendre la formation, l’évolution et la détection des précipitations lorsque les températures sont autour de 0oC. 

J’ai reçu plusieurs prix et distinctions dont le prix de la relève en recherche de la Faculté des sciences de l’UQAM. J’ai publié plus de 39 articles et donné plus de 80 conférences nationales et internationales. 

Je fais partie de la Commission internationale sur les nuages et précipitations, du comité scientifique de la Société canadienne de météorologie et d’océanographie ainsi que du comité stratégique du programme Apogée, Global Water Futures.

Slides